Google aurait cherché à dissimuler les paramètres de confidentialité à ses utilisateurs

Il y a quelques jours, lors de son événement annuel Google I/O, la firme de Mountain View vantait ses progrès en termes de confidentialité et protection de la vie privée avec la présentation d’Android 12. Néanmoins, il semblerait que cette récente démonstration ne soit que l’arbre qui cache la forêt.

Business Insider vient tout juste, dans le cadre du procès de Google intenté par l’Arizona, de mettre la main sur des documents qui démontrent les efforts déployés par Google pour rendre les paramètres de localisation plus difficiles à trouver sur Android. Une façon pour le GAFA de continuer à collecter un maximum de données utilisateurs afin d’alimenter sans arrêt sa plateforme publicitaire. La publicité qui, on le rappelle, représente une majorité des revenus de la firme.

Google accède dans tous les cas aux données utilisateurs

Le média américain explique que Google aurait choisi de dissimuler les paramètres de localisation en constatant une hausse de la désactivation lorsqu’ils sont plus accessibles. Android a beau être le système d’exploitation le plus utilisé au monde, si une grande quantité d’utilisateurs se met à désactiver la localisation et autres paramètres liés à la vie privée, le modèle économique de Google est immédiatement menacé.

En s’inspirant de la pratique controversée des dark patterns, Google aurait donc cherché à rendre ses paramètres moins accessibles afin que les utilisateurs n’en désactivent pas certains cruciaux pour la société.

Les avocats de l’État d’Arizona relatent également à travers ces documents que Google aurait réussi à faire pression sur certains constructeurs comme LG pour qu’ils enfouissent les paramètres de localisation au fin fond de leurs appareils.

En parallèle à ces nombreuses tentatives pour dissimuler les paramètres de localisation, les documents révèlent que Google parvenait à collecter les données personnelles même si les paramètres étaient désactivés. Pourquoi donc la firme de Mountain View s’est donné autant de mal à rendre inaccessible ses paramètres de confidentialité ?

4.5 / 5

110,9 M avis